Investir en Europe / Investing in Europe  & international influences 

     Immobilier  / Real estate 
SondagesSurvey  
     Culture Interview
 Réseau européen /  European network

FR EN DE IT PT ES

L’association Europe en parallèle a pour objet la promotion d’une information interactive (sondages, interviews, reportages), pluridisciplinaire (économie, géopolitique, marchés porteurs…), internationale (l’Europe et le monde) et ouverte à tous. Pour réaliser cet objectif, elle publie un magazine semestriel bilingue numérique Investir en Europe / Investing in Europe & international influences. (téléchargeable selon certaines conditions: adhérents, membres, étudiants, partenaires, demandez-nous les conditions d'obtention des codes d'accès [email protected]).

   

La paix rapporte plus que la guerre 


Croire que la période d’enrichissement dans l’Europe occidentale des Trente Glorieuses (1945-1975) est due a la reconstruction d’après guerre est une fausse idée reçue. Croire aussi qu’il faille vendre de l’armement pour être compétitif est loin de la réalité des couts indirects que cette démarche génère. C’est nier a la fois les couts de la destruction, les couts psychologiques, les aides à la reconstruction et au développement, le cout de la santé et enfin le cout lié a la gestion des personnes déracinées mais aussi nier que le dynamisme de croissance économique est intimement liée aux cycles d’innovation et d’investissements (pour la période d’après guerre en Europe occidentale, la 3e Révolution industrielle).


Lire la suite dans Investir en Europe n°9

Coûts humains, financiers et politiques des personnes déracinées

73% des personnes déracinées sont aux portes ou au sein de l’Europe

Disproportion des budgets militaires par rapport aux budgets pour la paix et le développement durable

Les vraies solutions sécuritaires et de frein aux vagues migratoires sont économiques et politiques




L'Europe et le monde vus par les expatriés !


La culture joue un triple rôle d'identification, de boussole (elle permet d'agir par automatismes) et d'adaptation (elle est évolutive). Lorsque l'on vit a l'étranger, les confrontations culturelles génerent une complexité supplémentaire.

Selon les criteres de comparaison culturelle classiques (Hofstede, Hall,…), les sociétés acquierent un sens du temps, de l'espace, du contexte, du rapport aux autres différent les unes des autres, ce qui génere parfois des incompréhensions, voir des risques de conflit. En avoir conscience permet non seulement de les éviter mais aussi d’aller plus loin, de créer des synergies de compétences et des ressources enrichies, c’est ce que provoque l’expatriation.


Dossier à découvrir dans Investir en Europe n9 :

Qui s’expatrie et pourquoi ?

Quels sont les pays qui accueillent le plus d’expatriés ?

Palmares des pays les plus et les moins accueillants en Europe

Quels enseignements en ont-ils retiré ?




  


   Envie de partager vos idées?
   Suggérer un sujet que vous     voudriez nous voir traiter?

Enquêtes et interviews sur l'Europe

Smart Cities

au coeur des dispositifs des politiques de la ville


Actuellement, les politiques de la ville sont en pleine mutation afin notamment de répondre aux nombreuses exigences de la loi de transition énergétique, tout en s’inscrivant dans des orientations innovantes et d’intelligence artificielle. C’est dans ce contexte qu’est apparue la ville intelligente (Smart City).

« Une ville intelligente et durable est une ville innovante qui utilise les technologies de la communication et de l’information (TIC) et d'autres moyens pour améliorer la qualité de la vie, l’efficacité des opérations urbaines et des services, et la compétitivité, tout en veillant à répondre aux besoins des générations présentes et futures en ce qui concerne les aspects économiques, sociaux et environnementaux. »


Lire la suite dans Investir en Europe n9